Le Centre IVG

L’avortement est accessible à toute femme en situation de détresse du fait de sa grossesse. La femme est seule juge de cette situation et est libre de sa décision. La pratique de l’interruption volontaire de grossesse (IVG) est réglementée et plusieurs étapes doivent être respectées, avant et après l’intervention. Le Centre IVG de la clinique Saint ANTOINE réalise les IVG dans des délais conformes à la législation et dans le respect du délai de réflexion de 7 jours, imposé par la loi.

Le délai légal d’avortement est fixé en France à la fin de la 12ème semaine de grossesse, soit 14 semaines après le 1er jour des dernières règles. Au-delà, l’IVG est interdite et le médecin qui la pratiquerait peut encourir des sanctions pénales et administratives.

L’activité

Le Centre IVG réalise environ 100 interruptions volontaires de grossesse par an. Ces interventions sont toutes pratiquées par des gynécologues libéraux. Les consultations initiales sont réalisées aux cabinets de ville des praticiens. L’intervention est réalisée, quant elle, à la clinique et en ambulatoire, dans des locaux accueillants, modernes et confortables (chambres individuelles, sanitaires personnels…)

Les techniques

Le médecin qui réalisera l’IVG vous conseillera la méthode la plus appropriée à votre situation (terme de la grossesse, âge, état de santé…).

L’IVG médicamenteuse

Elle peut être pratiquée jusqu’à la fin de la 7ème semaine d’aménorrhée soit 49 jours après le début des dernières règles. Elle ne nécessite ni anesthésie ou intervention instrumentale.

Elle se déroule en trois étapes :

  • La première consultation (prise de Mifépristone : MIFEGYNE). Ce médicament interrompt la grossesse, en bloquant l’action de l’hormone nécessaire au maintien de la grossesse (la Progestérone), favorise les contractions de l’utérus et l’ouverture du col utérin. A la suite de cette première étape peuvent survenir des saignements plus ou moins importants.
  • L’hospitalisation de quelques heures (36 à 48h après la première étape). Prise du Misoprostol, médicament qui augmente les contractions utérines et provoque l’expulsion de l’œuf. Des antalgiques (médicaments anti douleurs) sont prescrits. Dans 60% des cas, l’avortement (l’expulsion de l’œuf) se produit dans les 4 heures suivant la prise de Misoprotol. A l’issue des quelques heures passées dans l’établissement, la femme peut rentrer chez elle, qu’il y ait eu ou non expulsion de l’œuf. La méthode contraceptive choisie par la femme est alors prescrite.
  • La consultation de contrôle (environ 4 semaines après la prise de Mifépristone). Elle est nécessaire pour vérifier que la grossesse est interrompue et s’assurer de l’absence de complication. Une échographie doit être réalisée au préalable un ou deux jours avant la consultation.

En cas d’échec de la méthode médicamenteuse (moins de 5% des cas), il est impératif de revenir à la méthode chirurgicale.

L’IVG chirurgicale

Elle est réalisée uniquement sous anesthésie générale et précédée impérativement d’une consultation pré-anesthésique. Elle consiste après dilatation du col de l’utérus (par prise de médicament quelques heures avant l’acte) en l’aspiration du contenu de l’utérus. Elle se déroule au bloc opératoire, dure une dizaine de minutes et nécessite une hospitalisation de quelques heures.

L’accompagnement psychologique

La psychologue de la clinique est disponible pour vous orienter vers une prise en charge adaptée pré ou post-IVG hors de la structure (cet accompagnement n’est plus obligatoire pour les femmes majeures mais a été maintenu obligatoirement pour les mineures).

Les Complications

Les complications après une IVG sont rares. Cependant quelque soit la méthode utilisée, dans les jours suivants l’IVG, la femme peut présenter :

  • une fièvre avec température supérieure à 38° C ;
  • des pertes importantes de sang ;
  • des douleurs abdominales ;
  • un état de malaise.

La patiente doit alors consulter rapidement, car il peut s’agir d’une complication débutante.

Coût et prise en charge

Le tarif d’une IVG est un forfait. Les frais relatifs à l’IVG sont pris en charge par la Sécurité Sociale (à 70 %). Certaines mutuelles et assurances, prennent en charge la part non remboursée (ticket modérateur) par la Sécurité Sociale.

Contacts

Consulter la liste des Centres de Planification et d’Education familiale du Conseil Général des Alpes-Maritimes

Comments are closed.

  • Information contact

    clinique saint antoine
    Clinique Saint Antoine
    7 Avenue Durante
    06004 Nice Cedex 1

    Téléphone : 04 93 16 76 00
    Fax : 04 93 16 76 43
    E-mail : info@clinique-saint-antoine.com
  • LES ÉQUIPES

    ✔ Trouvez votre praticien :

    clinique saint antoine
  • Offres d’emploi

    ✔ Les établissements du GROUPE ST GEORGE vous proposent de nombreux métiers dans les domaines médical et para-médical, hôtelier et administratif. Cette diversité vous permet d'envisager une carrière et une évolution au sein de notre groupement.

    Consulter les offres